Leadership concept with paper boats

Aujourd’hui, comme chaque matin, j’ai fait ce que j’appelle « ma revue de presse réseaux sociaux. ». Je découvre qu’un sportif que je connais cherche un sponsor pour commencer une course mythique. Je cherche un peu ses antécédents et je me rends compte qu’il a effectivement un palmarès intéressant mais qu’il n’a pas navigué « vraiment » depuis…. un certain temps.

Il est maintenant dans la première phase d’urgence: un sponsor ou la mort du projet!

J’ai souvent remarqué que c’est presque toujours ainsi que travaillent les sportifs dans le milieu de la course au large. Ils décident d’un projet et écrivent chaque jour sur les réseaux sociaux qu’ils cherchent un sponsor. Auparavant, ils ne postaient jamais rien!

Mais pourquoi est-qu’un sponsor devrait s’investir dans son projet? 

Depuis maintenant 10 ans que je travaille dans les réseaux sociaux et 7 ans dans la course au large, ce scénario est celui que j’ai rencontré le plus. Or, je pense que cette méthode est vouée à l’échec.

En parallèle de ma découverte ce matin, je vois aussi fleurir toutes ces formations, workshops etc. qui proposent d’apprendre aux marins à chercher et convaincre un sponsor d’investir l’argent de son entreprise dans un projet qui, souvent est très personnel.

Là encore, pourquoi est-qu’un chef d’entreprise investirait dans son projet?

Je vais vous dire une chose. Je suis cheffe d’entreprise, moi aussi. Lorsqu’il m’est arrivée que l’on me demande de sponsoriser un événement ou un projet sportif (tout autre que la course au large, on est bien d’accord!), la première chose que j’ai fait, c’est aller voir mon ami Google, écrire le nom du sportif, de l’événement et aussi des organisateurs, et vérifier TOUT ce qui se dit sur mon « nouvel ami potentiel ». Et la TOUTE première chose que je regarde, mis à part si les valeurs sont identiques aux miennes, c’est comment il a communiqué jusqu’à présent.

Mais voilà. Pour la plupart de ces merveilleux sportifs ou sportifs de haut niveau – ou événements – qui sont prêts à risquer leur vie dans les mers et océans qui recouvrent notre planète, leur communication est quasi INEXISTANTE. 

Et là, je me dis….. Euh, tu veux que je te sponsorise? Tu veux qu’un chef d’entreprise te sponsorise? Mais tu ne nous donnes ABSOLUMENT PAS envie!

Est-ce que tu irais demander en mariage quelqu’un qui ne t’a jamais vu sous prétexte que tu dois absolument te marier ce samedi?! Est-ce que tu irais acheter un gros carton à 50 K euros ou 1 M euros ne sachant pas ce qu’il contient?! Donne moi envie! Fait moi vibrer!

Ma mère m’a dit lorsque j’étais enfant: on ne met JAMAIS la charrue avant les boeufs. J’avoue que ça ne m’inspirait pas vraiment puisque mes parents n’avaient ni charrue, ni boeufs! Mais par la suite, j’ai compris. Et chaque fois que je discute avec les marins qui veulent se confronter à eux-mêmes et aux autres sur nos mers et nos océans, je suis déçue de voir que la quasi totalité d’entre eux ne savent pas « prioriser » les actions de leurs projets.

En tous premiers lieux, un sportif, un marin devrait toujours communiquer. BIEN AVANT de chercher des sponsors. Le « aidez-moi à trouver des sponsors » ne fonctionne pas. Qu’est-ce que tu faisais pendant toutes ces années à ne rien poster sur FB, Twitter, Instagram, YouTube, LinkedIn? Ah, tu ne croyais pas aux réseaux sociaux? Tu pensais que c’était pour frimer, draguer, raconter sa vie? Tu ne prenais pas la peine de répondre aux gens qui t’écrivaient de gentils commentaires? Et maintenant, tu te rends compte que les réseaux sociaux peuvent t’aider « par miracle » en quelques semaines?!

Je suis désolée, mais tu vas être déçu et ton projet ne pourra pas aboutir sainement si tu ne remets pas en questions tes priorités.

Le sport est ton métier, on est bien d’accord. Mais dans la voile, tu vis du sponsoring,  donc la communciation fait aussi partie de ton métier !

Ce que beaucoup ne comprennent pas, c’est que les réseaux sociaux ne mentent jamais. Oui, vous avez bien lu. Ils ne mentent jamais. Ils montrent exactement votre mentalité, vos valeurs, vos défauts, vos qualités, vos névroses aussi.

Vos silences, vos inactions sont autant de preuves que vos prises de parole et vos actions. 

Voici mes 4 recommandations en terme de communication:

1 – Ouvrez votre page FB, compte Twitter, compte Instagram, chaine YouTube et profil LinkedIn bien avant de commencer un projet.

2 – Mettez en place une stratégie de communication réseaux sociaux qui a du sens.

3 – Alimentez régulièrement et engagez la conversation avec votre communauté.

4 – construisez un projet AVEC le sponsor pour créer une belle histoire ENSEMBLE.

Sur ce, je vous souhaite de magnifiques intentions pour 2018.

Cecile Gallet

 

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *